Les produits d'entretien écologiques sont sans...

Les produits d'entretien écologiques sont sans...

SANS… phosphates :

Aujourd’hui proscrits dans la plupart des lessives, ils sont toujours présents dans les produits pour lave-vaisselle et jouent notamment un rôle d’anticalcaire.
Ils sont rejetés dans les rivières ou les mers côtières et sont responsables de la prolifération d’algues qui, à terme, détruisent les écosystèmes.
Il n’y a aucun phosphate dans les produits écologiques.

SANS… séquestrants non biodégradables :

De type EDTA ou NTA, ces produits servent d’agents anticalcaire.
Dans les cours d’eau, ils ne se dégradent pas et jouent un rôle de complexant, notamment sur les métaux lourds.
Pour neutraliser le calcaire, les formules écologiques contiennent des produits biodégradables de type citrate et bicarbonate.

SANS… parfums et colorants de synthèse :

Ils servent à masquer l’odeur des produits, à parfumer le linge ou à rendre les produits plus attrayants.
Sans utilité pour le lavage, ils peuvent causer des irritations de peau. Ils sont remplacés par des parfums naturels extraits de plantes (lavande, agrumes…).
Les colorants sont quant à eux rares et toujours naturels (betterave, chlorophylle).

SANS… enzymes modifiées :

Dans les lessives, elles accélèrent la destruction des tâches sur le linge.
Elles sont généralement cultivées sur supports génétiquement modifiés, se fixent dans les tissus et peuvent être actives sur la peau après lavage (car résistantes aux différentes températures).
Dans les lessives écologiques, les enzymes utilisées ne sont pas modifiées et ne se fixent pas dans les tissus.

SANS… azurants optiques :

Dans les lessives en poudre courantes, ces produits de synthèse servent de “trompe-l’oeil” et rendent le linge plus blanc en apparence.
Lors du lavage, il se fixent dans les textiles (vêtements, literie…) et restent ainsi constamment en contact avec notre peau.
Les lessives écologiques sont dotées d’agents de blanchiment à base d’oxygène, totalement inoffensifs et très écologiques.
Mais le premier blanchissant écologique reste le soleil !

Des tensioactifs, oui… mais pas n’importe lesquels !

Agents importants puisqu’ils favorisent la pénétration de l’eau, les tensioactifs facilitent le décollement des salissures et les maintiennent en suspension dans l’eau de lavage jusqu’à son évacuation.
La majorité des tensioactifs employés dans les produits courants est d’origine pétrochimique.
Ils sont donc peu biodégradables et toxiques pour les organismes aquatiques.
Afin de conserver une efficacité optimale tout en respectant notre peau et notre environnement, seuls des tensio actifs d’origine végétale sont utilisés dans les produits écologiques : huile de coprah, colza...