BIOCOOP

 Gamme Ensemble

Logo Ensemble
produits_Ensemble_CAM_mai
©ICOM

Reconnaissables à leur logo et packaging, les produits de la marque Ensemble, c’est plus de 700 références fabriqués/ produites en France, et disponibles au sein du réseau de magasins Biocoop !

Ces produits Ensemble sont issus de quatre filières :

-          Lait

-          Viandes,

-          Céréales-protéagineux

-          Fruits & légumes

Initiée par Biocoop dès 1999, la marque Ensemble témoigne d’une volonté de changer le modèle agricole, de replacer l’alimentation au cœur des préoccupations, d’améliorer la santé de chacun et de rationaliser les rapports sociaux.

Une démarche qui respecte les exigences de Biocoop en matière de transparence, de qualité et de solidarité et promeut une agriculture bio, locale et paysanne.

La mécanique de la démarche Ensemble

Le producteur est rémunéré à un prix juste, le magasin applique une marge calculée en fonction de ses charges réelles et le consommateur achète des produits sains et 100 % bio à des tarifs qui restent maîtrisés.

La démarche Ensemble a été lancée par Biocoop en 1999.

Du côté des groupements agricoles…

Réunis au sein de la section agricole de Biocoop, les groupements de producteurs de la marque Ensemble sont en effet sociétaires de la coopérative, au même titre que les magasins.

Ils sont représentés par deux élus au conseil d’administration et participent directement à la construction des projets.

Avec eux, Biocoop s’engage dans la durée. Des niveaux de prix « plancher et plafond » sont fixés, afin de les protéger des variations parfois brutales du marché.

Enfin, un fond de co-développement permet depuis 2015 de financer des actions en faveur de l’agriculteur biologique. Voilà pourquoi tout le monde y gagne !

  • #1 Un engagement sur la durée. Entre Biocoop, les groupements de producteurs et les transformateurs, des volumes d’achat sont contractualisés pour 3 ans, au minimum.
  • #2 Juste rémunération du travail des producteurs. Des niveaux de prix « plafond et plancher » – basés sur les coûts de production et la pérennité des fermes –  sont fixés, ce qui protège ces dernières des variations parfois brutales du marché.
  • #3 Transparence des échanges. Chaque acteur de la filière apporte des garanties sur ses pratiques (origine des matières premières, méthodes et conditions de fabrication…).
  • #4 Des groupements 100 % bio. En plus d’êtresociétaires et fournisseurs de Biocoop, ils se doivent de respecter les critères et les exigences du cahier des charges de la coopérative.
  • #5 Un fonds de co-développement. Fixé à 1 % des ventes réalisées avec les produits Ensemble, il permet de financer des actions de développement de l’agriculture biologique.

Les garanties du logo Ensemble

Des produits 100 % bio issus de nos régions et transformés en France.

Pas de cultures sous serres chauffées pour les fruits et légumes, respect des saisons de plantation et de culture.

Élevage sur des exploitations de taille limitée, préférence aux races locales, respect des cycles naturels des animaux.

Adaptation des productions au climat et au terroir, liste positive de variétés qui favorisent la biodiversité.

*nombre de producteurs

Une marque contrôlée

Afin de vérifier que les produits sous marque Ensemble sont conformes au cahier des charges Biocoop, des contrôles sont opérés régulièrement.

Au minimum 1/3 des groupements de producteurs et des transformateurs partenaires est audité une fois par an par un organisme indépendant, tout comme la coopérative Biocoop.

Tous les 2 ans, les magasins sont contrôlés. Les nouveaux points de vente reçoivent la visite d’un cabinet extérieur à deux reprises dans les 2 années suivant leur ouverture.

La section agricole de Biocoop regroupe 20 groupements de producteurs, soit plus de 2 700 fermes bio.

Tous sont sociétaires de Biocoop et participent à la vie politique de la coopérative, aux côtés des magasins.

carte_groupements_producteurs
© by Magazine

 

Retrouvez les groupements agricoles partenaires ici.

 

 

  • #1 Un engagement sur la durée. Entre Biocoop, les groupements de producteurs et les transformateurs, des volumes d’achat sont contractualisés pour 3 ans, au minimum.
  • #2 Juste rémunération du travail des producteurs. Des niveaux de prix « plafond et plancher » – basés sur les coûts de production et la pérennité des fermes –  sont fixés, ce qui protège ces dernières des variations parfois brutales du marché.
  • #3 Transparence des échanges. Chaque acteur de la filière apporte des garanties sur ses pratiques (origine des matières premières, méthodes et conditions de fabrication…).
  • #4 Des groupements 100 % bio. En plus d’êtresociétaires et fournisseurs de Biocoop, ils se doivent de respecter les critères et les exigences du cahier des charges de la coopérative.
  • #5 Un fonds de co-développement. Fixé à 1 % des ventes réalisées avec les produits Ensemble, il permet de financer des actions de développement de l’agriculture biologique.