BIOCOOP

 La bio selon Biocoop

 

Le saviez-vous ?

 

La sélection des produits chez Biocoop est différente de ce qui se fait ailleurs. Nous allons plus loin que les cahiers des charges de l’agriculture biologique ou des cosmétiques écologiques et bio. Impossible par exemple d’accepter de la lécithine de soja non bio (à risque OGM) dans une tablette de chocolat, même si le règlement bio l’autorise !

 

Les fondamentaux du cahier des charges Biocoop

 

100 % Bio

 

Tous nos produits passent au scanner de nos experts. Sauf pour quelques exceptions de la liste dérogative, 100 % des compositions et ingrédients sont certifiés Agriculture Biologique (AB).

Zéro OGM

 

Biocoop refuse le principe de cultures génétiquement modifiées.

Les process de fabrication des compléments alimentaires sont vérifiés. Les ingrédients à risque, de type dérivés de soja, de colza, de maïs, lécithine, émulsifiant... sont interdits. Tout comme ceux provenant du continent américain et la Chine.

Fort de son engagement, le réseau Biocoop soutient le collectif des faucheurs volontaires, les campagnes des associations "anti", fait signer les pétitions anti-OGM et interpelle les parlementaires. Pour preuve, des acteurs du réseau (gérants de magasins, salariés) ont témoigné lors des procès ou ont pris part au fauchage de cultures transgéniques en plein champ.

>> En savoir plus

Zéro transport par avion

 

A produit équivalent, Biocoop privilégie l’origine la plus proche : en France, puis en Europe et seulement après dans le reste du monde.

Une ligne de conduite que la marque impose aussi à ses fournisseurs… Enfin, pour ses produits finis, Biocoop refuse tout transport par avion. Une évidence pour qui veut limiter les émissions de CO2 !

>> En savoir plus

Consommer local

 

Parce qu'un produit qui parcoure des milliers de kilomètres a forcément un impact sur l'environnement, Biocoop met un point d'honneur à favoriser les producteurs locaux.

 

Consommer local, c’est bon pour :

- Aider les producteurs bio en région, leur assurer une rémunération directe et favoriser ainsi une démarche de commerce équitable "Origine France".

- Favoriser les rencontres avec les producteurs : manger un produit local, c’est rencontrer quelqu’un de sa région !

- Diminuer l’empreinte écologique des produits.

En savoir plus

 

> Consulter le cahier des charges Biocoop " class="ezoeItemNonEditable ezoeItemContentTypeFiles" id="eZObject_10399" customattributes="offset|0attribute_separationlimit|5" inline="false" view="embed" alt="medium">ezembed

 

100 % de saison

 

Pas de fraises en décembre ou de pommes d'Argentine en juin, sans goût no odeur. Les clients Biocoop vivent au rythme savoureux des quatre saisons.

 

Les "plus" Biocoop

 

- La qualité des ingrédients

 

1. Les additifs  

Biocoop refuse ou limite les agents de texture et les stabilisants, les colorants, les vitamines de synthèse, l’acide citrique, la gélatine non bio et limite les teneurs en sel et en sucre.

Nous exigeons un maximum d’ingrédients bio dans les produits, y compris pour les additifs (levure, arômes, lécithine…). Chez Biocoop, si un produit contient de la lécithine de soja ou de colza, elle est forcément bio, même si le règlement bio ne l’exige pas.

Les arômes contenus dans les produits alimentaires et compléments alimentaires sont certifiés biologiques. Lorsque le goût est annoncé dans le nom générique, tous les ingrédients aromatisants (arômes et autres) doivent être certifiés biologiques.

 

2. Les nanoparticules

Chez Biocoop, pas de dioxyde de titane (E 171) et de silicium (E 551) dans les produits alimentaires du réseau.

 

3. Les produits bruts

Chez Biocoop, pas de tomates anciennes hybrides.

- Un engagement "Zéro Déchet"

 

Chez Biocoop, la démarche "zéro déchet" repose sur 5 mots clés : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Composter.

En savoir plus

 

- Des cosmétiques certifiés

 

Les fournisseurs Biocoop sont tenus d'utiliser des composants bio prioritairement et d'être clairs dans leurs listes d'ingrédients. Tous les produits de soin proposés en magasin possèdent tous des labels écologiques sauf exception, si la certification n’existe pas encore, qu’elle est difficile à cause d’un ingrédient minoritaire ou de l’éloignement du fournisseur (savon d’Alep en Syrie)….

En cohérence avec son cahier des charges, Biocoop a banni de ses rayons l'Amonium lauryl sulfate (ALS) et le Sodium lauryl sulfate (SLS), des irritants pour la peau.

 

Les produits de soin sélectionnés par Biocoop possèdent les labels suivants :

 

 

- Un taux de soufre dans le vin en deçà de la norme AB

- Des prix justes

Depuis sa création, Biocoop joue la carte de la transparence sur les prix pratiqués. Ceux-ci doivent rester accessibles pour tous les consommateurs, préserver la pérennité des magasins et respecter le travail des producteurs. En effet, Biocoop refuse de vendre plus cher sous prétexte de vendre bio.

En savoir plus

 

- Un élevage de qualité

 

Biocoop privilégie les éleveurs qui vont plus loin que le règlement bio : ceux qui donnent à leurs animaux une alimentation 100 % bio, produite au maximum sur l’exploitation et qui s’organisent pour assurer l’absence d’OGM dans ces aliments.

La taille de l’exploitation et la concentration des animaux doivent aussi être limitées.